Parlons poids, régimes et astuces pour éviter de grossir !

Coucou tout le monde !

J’ai eu envie de vous parler un peu de mon expérience personnelle et de l’évolution de mon poids au cours des années.. L’idée m’est venue hier lorsque je suis tombée sur une émission parlant du nouveau régime à la mode, clairement je me suis encore insurgée d’entendre ce genre de bêtises. Avant de vous raconter un peu ce qui s’est passé pour moi, je tiens à préciser que je ne suis pas une nutritionniste ni une professionnelle dans le domaine. Je partage avec vous ce qui a marché pour moi, je ne vous oblige pas à suivre mes conseils. Je pensais juste que ça pourrait peut être vous apporter quelques pistes, éventuellement si vous cherchez à maigrir.

Mes problèmes de poids ont commencé comme sûrement beaucoup d’entre vous à l’adolescence où, mal dans ma peau, j’avais tendance à me réfugier dans la nourriture ce qui n’a pas arrangé les choses puisqu’a la pile de mes chagrins se sont ajoutés les complexes. Mes complexes, parlons-en : J’ai une morphologie Orangina (ou A selon Christina), j’ai une petite poitrine et un ventre plat.. Le soucis c’est que lorsque je prends du poids, ça tombe directement sur les hanches, les fesses (bon ça c’est cool, les grosses fesses c’est IN!) et les jambes ou comme je les appelle affectueusement : Les deux kebabs !

Bouteille-25ClCoucou c’est moi !

Comme toutes les jeunes filles de mon âge, je voulais ressembler aux mannequins des magazines et c’est là que j’ai commencé les régimes divers et variés.. Les boissons minceur du genre milkshake, le régime où tu manges que de la viande et j’en passe. Et ça marchait pendant un temps, je perdais jusqu’à 5 kilos j’étais ravie et puis, je ne vous l’apprends pas lorsqu’on arrête un régime.. On reprend tout ! Parfois plus. On en revenait donc sans cesse au point de départ.

Et puis, je suis tombée enceinte. J’ai mangé raisonnablement jusqu’au 8ème mois et là tout d’un coup, j’avais des fringales hallucinantes je mangeais pour trois ! Au final, j’ai pris 11 kg ce qui est tout à fait raisonnable.

IMG_0246Ici bébé, tout va bien dans le bidon !

C’est à ce moment là que ma vie à changé, je commençais ma vie avec mon chéri et ma petite fille, c’était à moi de faire à manger et autant le dire, je ne savais rien faire a part des crêpes et des pâtes. Et j’étais tellement occupée que j’en oubliais de manger ou alors je grignotais et c’est tout. J’ai perdu mes kilos de grossesse et ça à continué, je maigrissais beaucoup sans vraiment m’en rendre compte. Mes proches ne cessaient de me dire que maintenant c’était trop et que je commençais à faire peur. Je me souviens même des vacances où en maillot de bain, j’avais croisé le regard d’un ami choqué à la vue du changement. J’ai bien mis deux ans à m’en rendre compte (le miroir n’est tellement pas sincère lorsqu’on le regarde avec nos yeux). Et ce que j’ai envie de vous dire c’est que même à ce poids là, ma morphologie restait la même ! C’est ça que j’ai fini par comprendre : Ce n’est pas parce que je deviens squelettique que je vais avoir des jambes de mannequin ! Non. Parce que je suis faite comme ça, à moi de m’accepter.

Et puis être trop maigre entraine pas mal de problèmes : Fatigue permanente, chutes de tensions régulières avec a la clé : tête qui tourne, malaise… On tombe malade beaucoup plus facilement aussi. Et ce n’est pas joli.

J’ai donc décidé de prendre du poids mais ce n’était pas facile. Mon estomac ayant rétrécit, je vous assure qu’il est aussi difficile de prendre du poids que d’en perdre dans ce genre de cas. Mais j’ai réussi en un an et je suis aujourd’hui à un poids normal et stable. Ce qui m’a beaucoup aidé, c’est que j’ai enfin réussi à accepter mon corps et ma morphologie telle qu’elle est. Je ne suis pas parfaite mais personne ne l’est et j’ai des atouts aussi que certains envieraient d’ailleurs j’en suis sûre. Et c’est ce que tout le monde devrait se dire. Il suffit juste de se mettre en valeur.

bb1d266c2ab87ef0321b0aec15b43f75_largeComme ça par exemple ;)

Alors comment j’ai fais pour stabiliser mon poids ? Et bah c’est tout simple et là je ne vais pas vous dévoiler la solution inédite à base d’escargots qui vous sucent le gras.. Non, je mange de tout. Je mange quand j’ai faim sans me forcer et surtout je mange ce qui me fait envie. Mais en quantité RAISONNABLE. J’ai envie de gâteaux, ok j’en mange deux, 3 maxi et c’est tout.. Je n’engouffre plus le paquet entier comme avant. Et le fait de manger ce qui me fait envie compte beaucoup aussi. Avant par exemple, je me forçais à manger à telle heure et comme le soir là par exemple c’était blanc de poulet (beurk!) et bah je mangeais sans grande conviction et après je me tapais derrière un paquet de cochonneries salées ou sucrées histoire de combler mon envie alors que mon estomac lui était déjà bien plein.

Je ne sais pas vous, mais moi si je mange quelque chose que je n’aime pas et que je m’en remplis, je suis frustrée à la fin du repas et je n’ai qu’une envie c’est d’aller chercher autre chose à manger ensuite, juste par gourmandise. Alors que si j’ai mangé quelque chose qui me plaît, je n’ai pas besoin de plus.

Pour résumer sachez que :

  • Les régimes sauvages (je ne parle pas de régimes conseillés par de vrais professionnels de la nutrition) sont souvent mauvais pour la santé et vous offrent une perte de poids sur une courte durée. Dans 80% des cas, le poids est repris dans les mois qui suivent la reprise d’une alimentation normale.
  • Il est important de manger équilibré et il est important de nous accorder des repas où l’on mange ce qui nous fait envie.
  • Mangez quand vous avez faim (tu crois franchement que les hommes de la préhistoire mangeaient trois repas par jour avec des tartines beurre confiture le matin ?)
  • Occupez vous : C’est logique, plus on passe de temps à s’ennuyer ou à flemmarder devant la télé, plus on a envie de manger. Essayer de trouver une activité qui vous passionne pour être épanouie.
  • Positivez et essayer chaque jour de voir la vie du bon côté : D’un côté parce qu’on se sent vachement mieux et la tristesse est une des causes du grignotage intensif.
  • Et apprenez à vous aimer comme vous êtes : Parce que vous avez toutes des atouts qui sont enviés par d’autres et vice versa. Vous êtes belles, à vous de mettre en valeur vos points forts.

Voilà j’espère que cet article vous a plu. Je vous souhaite une belle journée et vous fait plein de bisous.

Et n’oubliez pas : Vous êtes belles !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories: Astuces, Lifestyle
Asthenia
Asthenia

Administratrice de petite-beaute.fr

2 Commentaires
    • Asthenia

Rédiger une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *